Hongrie : au-delà des barbelés

Comment Viktor Orbán emmure la Hongrie

La route des Balkans est devenue de plus en plus empruntée tout au long de l’année 2015. L’été dernier, des milliers de migrants se sont pressés aux portes de la Hongrie. En réaction, le Premier ministre conservateur Viktor Orbán a fermé une à une les frontières concernées. Retour sur les événements les plus marquants de cette politique migratoire.
Ahlem Khattab

T'en veux encore ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *